04 98 05 26 26 | Brue-Auriac, site officiel Accueil
 
 

Actualités Vendredi 15 novembre 2019

Comme chaque année l'association Festivita de Brue organise à l'occasion de la sortie du Beaujolais Nouveau une matinée dégustation, grillades, chataignes ... place de la fontaine (devant la boulangerie et l'épicerie)

Les déchetteries de la Communauté de Communes seront exceptionnellement fermées le jeudi 14 Novembre après-midi.

STAGE BAFA

28-10-2019

Session de formation générale pour l'obtention du BAFA   du 26/12/19 au 03/01/20  (excepté le 01/01/20)

  • Session en externat
  • Coût 255€

Renseignements :  ODELVAR  au 04 94 92 59 85

TRI SELECTIF

19-10-2019

A compter du 01/11/2019 vous pourrez déposer tous vos emballages ménagers sans exception dans les colonnes jaune prévues à cet effet.

 

Il suffit que ces emballages soient vides, pas besoin de les laver.

 

En faisant ce geste vous contribuerez à protéger notre environnement et surtout à maîtriser le coût de la redevance de vos ordures ménagères.

 

En effet 1 tonne d’ordures ménagères coûte environ 250€ et 1 tonne d’emballage triée coûte 0€ car la recette de sa revente nous permet de payer sa collecte et son transport.

 

Aujourd’hui « la balle est dans notre camp », sachons en profiter.

Travaux Voiries

19-10-2019



INFO  TRAVAUX VOIRIE


Chemin de la grande Bastide à partir du 7/10

Suivi du chemin de l'Apié

Suivi du Chemin du Gavelier


Suivi du chemin de Cantarelle



Histoire & patrimoine

Village atypique, Brue Auriac est né, au xviiie siècle de l’union de deux villages et du rêve du seigneur Georges Roux de Corse.

Avant d’être réunies en une seule et même commune, Brue et Auriac étaient deux localités indépendantes. Toutes deux, citées dès le XIe siècle, sont tenues en 1252 par la famille de Pontevès pour les comtes de Provence. En 1471, les deux sites sont inhabités puis ne comptent que très peu d’habitations au xvie siècle. C’est Georges Roux, dit Le Corse, qui crée le village sur son emplacement actuel. Lorsqu’au XVIIIe siècle il achète une partie du terroir de Brue, il est parsemé de bastides isolées comptant une centaine d’habitants. En 1765, l’agglomération culmine à 832 habitants.

Elle se développe grâce à ses industries de soie, de faïence et de drap. L’industriel et armateur sera ruiné à la suite de l’anéantissement de sa flotte durant la guerre des Sept ans opposant notamment la France et l’Angleterre à propos de leurs colonies en Amérique et en Inde (1756-1763). Il meurt en 1792. Les deux villages de Brue et Auriac ne sont définitivement rattachés qu’en 1840.

En savoir plus